Le règne des ombres - Sandrine Desse

Publié le par sandrine isac

Terreur
Terreur

Un roman qui m'a été généreusement proposé par son auteure et que je tiens tout d'abord à remercier. Je me doute qu'il n'est pas facile de livrer ses écrits à des inconnus. Entre écrivains, surtout lorsqu'on doit se débrouiller seul dans la plus grande partie de la conception de nos livres, il est important de pouvoir se donner entre nous, des critiques constructives, pour pouvoirs avancer et évoluer.

Une histoire, où il est question d'esprits, qui nous tient en haleine grâce à son intrigue et qui se lit rapidement en 106 pages.

J'ai donc parcouru l'histoire avide de savoir s'il en était vraiment question où s'il s'agissait d'une mascarade. Car le personnage principale, plutôt cartésien, n'arrive tout simplement pas à y croire alors que son ami et collègue, lui, est totalement traumatisé par ce qu'ils ont vécu au début du livre.

Un roman que j'ai lu quasiment d'une traite. En effet, l'auteure a primé l'action et les dialogues aux longues descriptions ce qui a donné de la dynamique au roman. J'avoue qu'une fois commencé, je n'avais qu'une envie connaître la vérité. Et je n'ai pas été déçue.

Voici le résumé de l'auteure :

" Les chasseurs de fantômes ont le vent en poupe. Il faut dire qu'il n'est rien de plus passionnant que de traquer des preuves de la vie après la mort puisque c'est le dernier mystère qui nous résiste. D'autant plus lorsque le délicieux frisson de la peur vient vous faire sentir intensément vivant. Oui, mais que se passe-t-il lorsque tout vous échappe et qu'un esprit hors de contrôle devient le maître du jeu et vous fait tenir le rôle de la proie ? "

Voici le lien :

http://www.edilivre.com/le-regne-des-ombres-22f2c9e4c3.html

En résumé je dirais que j'ai pris plaisir à lire ce roman bien qu'à certains moments des détails auraient certainement enrichie l'histoire et un ou deux passages m'ont paru un peu confus.

C'est un roman que je conseille donc, et je vais d'ailleurs lire le deuxième livre envoyé par l'auteur, mais ce sera l'objet d'un nouvel article... Bonne lecture à tous.

Commenter cet article