Noir sanctuaire de Douglas Preston et Lincoln Child aux éditions Archipel

Publié le par sandrine isac

Le retour de mon chouchou !

Chaque été je me fais une joie de le retrouver, enfin de les retrouver, parce qu’il ne faudrait pas oublier Constance Greene dont le personnage prend de plus en plus d’ampleur à mesure que la série avance.

 Douglas Preston et Lincoln Child

Edition L'Archipel

431 pages

Résumé 

Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu…
Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend…
Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse.
Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits.
Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène.
Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? À moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique…

Mais revenons un peu en arrière, à la fin de Mortel Sabbat (la chronique ici) mon chouchou était porté disparu à la suite d’une enquête et  Constance s’en retournait seule et meurtrie aux 891 Riverside Drive.

Ce n’était pas la première fois que Pendergast disparaissait donc je ne me suis pas affolée. Par contre, j'ai été curieuse de voir resurgir un personnage du passé. C'est ce qui a donné, je pense, du suspense et tout son intérêt à ce tome. Décidément la famille Pendergast n'a pas fini de nous intriguer.

Petit spoiler

Si je n’ai pas été surprise de retrouver Diogène, ça ne m’a pas empêché d’être étonnée par son comportement. Je n’en dirai pas plus !

Pourquoi "pas surprise" ?

Dans Descente en enfer, Pendergast et Constance avaient fait en sorte de mettre l’enfant de cette dernière en sûreté. J'ai toujours pensé que c'était dans le but de le protéger de Diogène au cas où il aurait survécu à sa chute dans le volcan Stromboli cf : Le livre des trépassés.

 

Mon avis

Constance sera une nouvelle fois au centre de la tourmente. Je ne spoile rien, il suffit de lire la quatrième de couverture.

En ce qui concerne mon ressenti, j’ai trouvé le début un peu long. Pourtant, il y a de l’action mais… vous comprendrez en le lisant ;)

Ceci dit, à partir du moment où je suis rentrée dans le vif du sujet : je me suis régalée. Rien ne manquait. Le personnage de Constance, encore une fois, apporte beaucoup à l'intrigue.

Ultra-intelligente, on ne sait trop comment l’appréhender car les auteurs se servent habilement du point de vue d’un autre protagoniste pour nous empêcher de rentrer dans la psyché de la « jeune » femme et de comprendre son comportement parfois troublant. Folle ou très réfléchie, ils essaient de nous faire douter de sa santé mentale. Il faut dire que la vie ne l’a pas épargnée… Voir l’article sur ses origines ici.

On en apprend aussi davantage sur Pendergast, que je trouve au fil des romans plus humain qu’on ne nous le dépeint à travers les premiers tomes. Une évolution de son personnage qui le rend plus… attachant. Il n’en reste pas moins mon personnage atypique préféré, un chouïa avant Constance.

Voilà, j'attendrai l'année prochaine pour un nouvel opus. J'aimerai bien retrouver son fils Tristram et j'avoue que le j'aimerais bien le voir résoudre une nouvelle enquête avec son ami le Lieutenant Da Costa. Nous verrons bien ;)

Si vous avez envie de discuter de la saga, n'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Je vous souhaite une bonne fin de semaine et un bon week-end... ainsi que de belles lectures.

 

Photos personnelles protégées par horodatage - Correction article : LE ROBERT CORRECTEUR.

Commenter cet article

Rebecca G. 26/07/2017 11:04

Il faut vraiment que je m'y mette!!! :D

sandrine isac 01/08/2017 10:50

Oh que oui ;)

manou 21/07/2017 17:52

Merci de nous présenter cette série que tu retrouves avec joie et que je ne connais pas du tout ! J'ai noté les auteurs pour voir si je le trouve en médiathèque ! Cela arrive que le début d'un livre paraisse long et puis quand on entre dans l'action, tout va trop vite. Quand on connait les auteurs on s'accroche plus facilement :) A bientôt

sandrine isac 23/07/2017 20:27

Je suis contente de vous avoir donner envie de découvrir mes chouchous :) J'espère que vous les trouverez en médiathèque. Je lirai votre avis avec plaisir.